Comme un jardin d’hiver(t)

Comme un jardin d’hiver(t)

Comme un jardin d’hiver(t)

Paris 12e

Type : Résidentiel
Surface : 74 m²
Mission : Rénovation complète
Livraison : Juillet 2022

Rénovation et restructuration complète d’un appartement de 74 m² situé aux derniers étages d’un immeuble des années 1920 à Paris 12ème. Pour ce projet complexe, en duplex, aux petites pièces à l’origine commandées et très cloisonnées, il a fallu tout revoir, du sol au plafond : ouvrir les espaces de vie, consolider les structures parfois très altérées, concevoir un escalier sur mesure compact (à pas japonais) tout en délimitant une chambre parentale et en favorisant la circulation de la lumière naturelle mais aussi en recevant un maximum de rangements intégrés. La façade entièrement vitrée de la chambre et le garde-corps des escaliers aux arrondis graphiques et minimalistes deviennent un élément architectural à part entière et un lien naturel entre les 2 niveaux. Dans le séjour aux tonalités vert foncé, l’entrée, la cuisine, le salon et la salle-à-manger cohabitent et se transforment en une pièce de vie conviviale. A l’étage des enfants, de nouvelles « chambres-cabanes » sont composées pour exploiter toute la hauteur des combles autrefois non-aménagés et offrir un maximum de rangements sur mesure. Comme dans les contes pour enfants, des lits sous les toits sont créés, subtilement dissimulés par des claustras de bois, pour libérer un maximum d’espace en partie basse et au profit également d’un nouveau couloir desservant les chambres et innondé de lumière naturelle.

Meudon romantique

Meudon romantique

Meudon romantique

Meudon

Type : Résidentiel
Surface :  180 m² + S-S de 60 m² après travaux
Mission : Rénovation complète avec surélévation + terrasse
Livraison : Juillet 2020

Extension et surélévation partielle d’une très belle maison ancienne construite en 1924 sur les hauteurs de Meudon. Arborant d’harmonieuses façades en meulières sur 4 niveaux, et ancrée sur un vaste terrain de 550 m², elle est restée inchangée depuis 1960. Acquise pour une famille nombreuse de 4 enfants, le projet de restauration complète nécessite en outre la création de 2 nouvelles chambres et SDB et d’une grande terrasse, comme un prolongement extérieur naturel au séjour surélevé.
Les combles existants trop peu exploitables, ont été entièrement redessinés et restructurés. La toiture existante, aux multiples pentes presque inhabitables, a été totalement remplacée au profit d’une nouvelle charpente à 4 pans inclinés identiques capable de dilater et d’optimiser au maximum l’espace intérieur des combles, d’y recevoir de nombreuses fenêtres de toit, tout en respectant et en s’intégrant le plus harmonieusement possible à l’architecture existante. La nouvelle toiture, tout comme la nouvelle terrasse bois, donnent ainsi l’illusion d’avoir toujours existé. Au premier niveau, les espaces de vie autrefois très cloisonnés, s’ouvrent désormais les uns aux autres : la cuisine, la salle-à-manger, le séjour, se parent de teintes chaudes et enveloppantes, de chaleureuses huisseries bois attirent notre regard vers la lumière et les multiples vues extérieures. Au 1er étage, les 3 chambres d’enfants bénéficient désormais de 2 SDB séparées. Au 2ème étage, les combles nouvellement aménagés, distribuent un nouveau bureau, la chambre du 4è enfant ainsi que la chambre parentale et sa SDB attenante subtilement dissimulée par les portes en chêne et cannage d’un grand dressing sur mesure.

Maison perchée

Maison perchée

Maison perchée

Paris 14e

Type : Résidentiel
Surface :  100 m²
Mission : Rénovation complète
Livraison : Mars 2017

Rénovation complète d’un ancien atelier d’artiste parisien en duplex situé au cœur du 14ème ar. de Paris. Conçu par l’architecte Paul Schroeder en 1912, cet ancien atelier niché aux 2 derniers étages de l’immeuble, bénéficie d’un charme fou : son espace de vie central à l’exceptionnelle hauteur sous plafond (6m) est baigné d’une lumière zénithale constante et homogène. Les verrières du Nord plongent ses habitants dans un ciel en perpétuel mouvement mais aussi dans les feuillages des 2 grands peupliers de la cour intérieure. Au cœur de l’appartement, les espaces de vie sont ouverts les uns aux autres tout en proposant des agencements sur mesure aux multiples rangements. Le plan de travail en corian de la cuisine vient à la rencontre d’un plan en bois tel un puzzle. Une bibliothèque en chêne semi-ajourée par des panneaux coulissants en cannage joue du motif triangulaire et oblique flottants juste au-dessus par la présence d’une mezzanine au plan triangulaire. La chambre parentale redistribue son dressing tout en lui intégrant une nouvelle et invisible salle d’eau. A l’étage, telle une maison perchée, les chambres des enfants se répartissent côté Sud et côté Nord, exploitant ainsi une 2de mezzanine largement vitrée pour y accueillir le dernier né de la famille agrandie. Le projet devient ainsi une formidable occasion d’offrir à ces lieux chargés d’histoire un nouveau bain de jouvence.

Walnut touch

Walnut touch

Walnut touch

Mobilier

Focus sur un buffet bas spécialement dessiné pour apporter singularité et personnalité au vaste séjour de cet appartement. Pièce unique sur mesure aux accents et matériaux atemporels et naturels, ce mobilier déroule des plateaux et cadres de noyer et cannage, tout en s’inscrivant pleinement dans la continuité esthétique de la mise en scène décorative qui l’entoure et conçue elle aussi à cet effet.

Hausmannisme

Hausmannisme

Hausmannisme

Paris 9e

Type : Résidentiel
Surface :  144 m²
Mission : Rénovation partielle et design de mobiliers sur mesure
Livraison : Janvier 2024

Réaménagement partiel d’un grand appartement familial en duplex situé aux derniers étages d’un immeuble hausmannien du 9ème ar. L’étage sous les toits typique des combles mansardés parisiens (avec son enfilade originelle de petites pièces…) décline 3 grandes chambres déjà réunies mais présentant des proportions hétérogènes et peu équilibrées. L’enjeu du projet de l’étage se tourne alors vers la création de 4 chambres (et non plus 3) spacialement bien équilibrées et dotées de véritables rangements intégrés : les coins et recoins les plus insoupçonnables des chambres sous rampants, se muent alors en rangements sur mesure à foison. L’ameublement insuffle alors à chaque chambre une singularité stylistique clairement assumée : la chambre parentale s’offre un nouveau dressing épuré et de couleur tendre twisté par une envolée d’oiseaux en tête de lit et soulignée de lisérés dorés, la chambre de la petite fille s’offre de nouveaux horizons paysagers et des arches de bouleau à ses façades de dressing rose poudré…
Dans la s-à-m du 1er niveau, un espace avec conception de rangements sur mesure est entièrement repensé tout en distillant une nouvelle note contemporaine et dans l’air du temps. Dans une recherche d’intemporalité, de douceur et de fonctionnalité, les nouveaux agencements dessinés se parent de soubassements cannelés et laqués d’ocre jaune. Leurs poignées en laiton découpées apportent de nouveaux éclats dorés et inattendus, tels des petits bijoux.

Maison caméléon

Maison caméléon

Maison caméléon

Malakoff

Type : : Résidentiel
Surfaces :  120 m² + S-S de 65 m² après travaux
Mission : Restructuration complète avec surélévation
Livraison : Décembre 2018

Extension et surélévation d’une maison 1930 située à Malakoff. Pavillon sur rue entouré d’un jardin de 155 m², la parcelle s’inscrit entre 2 immeubles 1920 aux pignons de briques très affirmés. La démolition totale des toitures et des intérieurs existants, a permis la transformation et la restructuration complète de l’habitation ainsi que le doublement de sa surface habitable par l’adjonction d’un étage supplémentaire. En rdc, la cuisine, la salle-à-manger, le salon cohabitent pour devenir un vaste espace de vie convivial et entièrement tourné vers la lumière méridionale. La nouvelle terrasse de bois surplombant le jardin offre un prolongement extérieur naturel au vaste séjour. Depuis l’entrée, devenue invisible depuis la rue, les escaliers en multiplis de peuplier se déploient discrètement le long d’un meuble-paroi aux rangements à foison et perforé de « niches de lumière ». Le veinage tout en douceur du peuplier, forme la toile de fond de l’espace de vie. A l’étage, les chambres, toutes orientées sur le jardin et sa lumière du Sud, se déploient le long d’un palier aux confortables proportions. La chambre parentale bénéficie tout à la fois d’un grand dressing côté rue et d’une véritable loggia extérieure côté jardin. Les façades de la maison se parent de briques à chevrons roses poudré dont certaines émaillées de blanc, jouant des aspects mate et brillant, tout en parvenant à se fondre et à s’ancrer discrètement et harmonieusement dans son environnement urbain.

Metamorphosis

Metamorphosis

Metamorphosis

Boulogne

Type : Résidentiel
Surface :  220 m²
Mission : Rénovation complète
Livraison : Septembre 2021

Rénovation et restructuration complète d’un spacieux appartement de 220 m² situé au dernier étage traversant d’un immeuble des années 70 à Boulogne. Originellement, réunion de 2 appartements baignés de lumière naturelle en provenance du Nord comme du Sud, avec balcons filants, le projet nécessite une démolition complète des cloisons existantes pour permettre une redistribution totale des espaces de ce nouveau plateau mis à nu. Autour d’un noyau central formé par les parties communes, le projet devra accueillir une famille nombreuse de 3 enfants. Les espaces orientés au Nord et donnant sur de vastes cours arborées, accueillent l’ensemble des chambres et SDB attenantes. Les espaces du Sud et du soleil couchant reçoivent généreusement les espaces de jour : salon, bureau, salle-à-manger, et vaste cuisine à la simplicité volontairement dépouillée mais élégamment soulignée de plans de granit au veinage épuré. Un ilôt central en demi-cercle avec plan de travail en porte-à-faux et piètement de métal doré délimite sobrement l’espace cuisine. Comme dans un continuum, les espaces (cerné de baies vitrées d’un côté et de mobiliers en chêne sur mesure de l’autre) se rejoignent  et proposent à ses habitants une expérience spatiale d’une grande fluidité où les formes courbes des mobiliers sur mesure épousent et adoucissent de manière organique les angles droits des murs périphériques existants.

Dorure

Dorure

Dorure

Paris 4e

Type : Résidentiel
Surface : 35 m²
Programme : Rénovation complète
Livraison : Septembre 2023

Rénovation complète d’un ancien appartement traversant de 35 m² situé sur le côté Sud de la rue de Rivoli à Paris. Dissimulant ses atouts depuis trop longtemps, ce logement vétuste mais très ensoleillé, a été entièrement restauré du sol au plafond : Outre la nécessaire isolation thermique et acoustique des murs, des sols et plafonds, le logement s’offre un nouvel écrin de lumière. Dès l’entrée, un nouveau meuble sur mesure, annonce sobrement et discrètement ce qui va suivre : la petite cuisine cloisonnée disparait au profit d’un bel espace de vie lumineux, arborant en angle droit un grand meuble laqué blanc multifonctionnel et spécialement conçu pour délimiter les espaces du séjour, sans les cloisonner : de grandes niches habillées de laiton doré, perforent le mobilier pour y recevoir successivement l’espace cuisine, l’espace repas (et/ou bureau) et enfin l’espace salon avec écran de télévision entouré de rangements multiples. Dans une recherche d’équilibre entre sobriété et originalité, les détails arrondis du sol et de l’ilôt cuisine, viennent adoucir les angles des niches XXL. Entre jeux d’optique et de lumières, les crédences or, jouent de nos perceptions spatiales décuplées et apportent le petit twist inattendu au séjour épuré. La salle-de-bain se teinte subtilement elle aussi d’éclats dorés sur fond de vert céladon par l’usage de céramiques à chevrons. Dans la chambre, les murs annoncent la couleur : un dressing sobre et sur mesure aux portes laquées d’un chaleureux bleu turquoise vient à la rencontre d’une tête de lit menuisée et réhaussée de terracotta.

Maison atelier

Maison atelier

Maison atelier

Paris 12e

Type : Résidentiel
Surface :  110 m² 
Mission : Rénovations partielles et design de mobiliers sur mesure
Livraison : Septembre 2021

Réaménagement partiel d’un triplex issu d’une ancienne marbrerie ancrée au cœur d’une parcelle arborée du 12ème ar. Refuge inattendu au sein d’un quartier très animé, cet appartement familial aux multiples orientations, se répartit sur 3 niveaux de hauteurs hétérogènes. Le Cahier des charges décline de multiples interventions : Dans la cuisine / s-à-m du RDC, 2 grandes fenêtres de toit infusent une nouvelle lumière zénithale qui manquait aux espaces de vie du RDC plongés dans une « forêt » de bambous. Dans le vaste séjour double-hauteur, une identité au charme bohême et atemporel  est affirmée : par un savant mélange de formes rondes et géométriques, le mur de grande hauteur s’anime. Un buffet bas aux cadres de cannage et de noyer arrondis, exclusivement dessiné par l’architecte, côtoie l’envol d’une applique Moon  aux multiples cercles de lumière tamisée. Verrière existante redessinée avec inclusion d’un nouveau miroir en demi-cercle et de cadres en chêne, jeu de motifs, de matières naturelles et de textures, de réflexion de lumières, peuplent le projet. A l’étage, la chambre enfants se dédouble en 2 chambres jumelles avec plateforme de couchages et rangements de bouleau sur mesure, parfaitement intégrés. Le mur de la chambre parentale se pare d’un paysage de pins cernée de 2 penderies au soubassement plaqué de noyer, écho naturel à la végétation et aux feuillages environnants.